des anciens Directeurs du BMPAD dans le collimateur du Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince

Port-au-Prince, le 6 novembre 2018.-Le Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Ocname-Clamé Daméus a demandé au Directeur cental de la police judiciaire, le commissaire Joani Canéus, de passer des instructions au responsable du bureau des affaires financières et économiques de « faire rechercher et mener en état au parquet de Port-au-Prince, les personnes suivantes : Michaël Lecorps, Eustache Saint-Lot et Patrick Noramé .

 

Les faits reprochés à ces derniers, à travers une lettre émanant du Chef du Parquet, en date du 5 novembre dernier, sont « concussion, passation illégale des marchés publics, enrichissement illicite, abus de confiance, détournement de fonds publics et associations de malfaiteurs ».

 

« De tels faits sont prévus et punis par les articles 5.1, 5.2, 5.4, 5.5, 5.12 de la loi du 9 mai 2014 portant prévention et répression de la corruption, les articles 224, 225 et suivants du code pénal », a conclu la lettre qui porte la signature du Chef de la poursuite, Me Ocname-Clamé Daméus.

 

Aussi, faut-il rappeler que les 3 personnes épinglées dans la lettre de celui-ci étaient tous des Directeurs généraux du Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD) sous les administrations des anciens Présidents de la République Joseph Michel Martelly et Jocelerme Privert.

 

Les noms de ces anciens Directeurs généraux ont été figurés sur la liste des personnes visées à travers des rapports d’enquête réalisés sur l’utilisation des fonds PetroCaribe.

 

Vant bèf info (VBI)

Share:

Author: `

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *