Traqués par la PNH dans l’Artibonite, 53 présumés soldats de Arnel Joseph camouflés dans un camion, arrêtés à Limbé

Juno7 Lors d’une fouille de routine effectuée par la police du Nord le jeudi 9 mai dans la commune de Limbé, les agents ont mis la main au colet de 53 individus dont 6 femmes, entassés comme des sardines à bord d’un camion.

Des saisies importantes ont été aussi effectuées lors de ce coup de filet dont un pistolet de cal 45 et 29 cartouches cachés dans une boîte à poudre pour bébé, des morceaux de papiers bien cachés dans les poches de certains d’entre eux où sont écrits des noms, adresses et numéros de contact de certains caïds dont kakoute.

Selon les informations recueillies par la police, ces individus appréhendés appartiennent tous aux gangs d’Arnel et de Savien. Ils essayaient de fuire la pression exercer par la police sur les bandits qui sèment la terreur au niveau du département de l’Artibonite.

Questionnés par les policiers sur leur destination, aucun d’entre eux ne pouvait donner une réponse convaincante. Tantôt ils devaient se rendre à Ferrier, tantôt en République Dominicaine ou à Ouanaminthe.

Le Parquet du Cap-Haitien est saisi du dossier et des démarches sont en cours pour que ces individus soient transférés au Parquet des Gonaïves pour les suites légales, selon le commissaire divisionnaire Jackson Hilaire, Directeur Départemental du Nord de la PNH, contacté par Juno7.

Depuis l’attaque armée perpétrée par les gangs de Arnel et de Savien contre le Sous-Commissariat de Petite-Rivière, la Police Nationale d’Haïti fait tout pour prendre le contrôle du département de l’Artibonite en traquant les bandits de jour comme de nuit.

Depuis, plusieurs unités d’élite sont déployées dans l’Artibonite. Ce même focus a aussi conduit au démantèlement du gang de Savane Pistache et à la neutralisation de Sony Jean alias Tije.

___________________________________________________

COMMENT:HAITIAN-TRUTH.ORG
The situation is becoming more dangerous with each passing day. The creation, and support of heavily armed gangs threatens the very foundation of law-and-order. Our PNH is outgunned by these Private Armies. At some point we could see Trump declare Haiti “a threat to regional security,” and send Marines to restore order.

History repeats itself.

 

Share:

Author: `

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *