PANDORA’S BOX

October 30, 2011
By `

OCTOBER 29, 2011

Laurent Lamothe Ministre des affaires Etrangeres detenteur d’un passport Americain ???? La constitution haïtienne, dans la version actuellement en vigueur, interdit la double nationalité et prévoit la destitution du Président de la république, du Premier

 

 

La constitution haïtienne, dans la version actuellement en vigueur,  interdit la double nationalité et prévoit la destitution du Président de la  république, du Premier ministre, des ministres, Sénateurs et Députés s’ils se retrouvent en pareille situation.

 

 

Le Sénat va vérifier la nationalité de Martelly et des membres du gouvernement.

 

Formée dans la foulée de l’affaire Bélizaire sur proposition de Moïse Jean-Charles, celui qui suit à la trace le chef de l’Etat et son équipe, une commission spéciale de neuf membres doit déterminer si les dossiers des dirigeants actuels sont conformes aux exigences constitutionnelles.

 

Publié le vendredi 28 octobre 2011

 

Le Sénat a approuvé vendredi soir la création d’une commission de neuf membres ayant pour mandat d’enquêter sur la nationalité du Président Michel Martelly et de tous les membres du gouvernement, dans un contexte de crise politique aiguë qui met face à face les deux premiers pouvoirs d’Etat en raison des développements dramatiques de l’affaire Bélizaire.

 

Formée à l’iniative de l’élu du nord, Moïse Jean-Charles, l’un des fers de lance de l’opposition au Grand Corps, la commission, qui intègre les représentants de toutes les sensibilités, est composée des Sénateurs John Joël Joseph, Joseph Lambert, Yvon Buissereth, Steven Benoît, Youri Latortue, Nènèl Cassy, Evallière Beauplan, Dieuseul Simon Deras et Moïse Jean-Charles.

 

Sur proposition d’Andrys Riché et de Youri Latortue, le bureau du Sénat a décidé, à l’occasion d’une séance spéciale consacrée à l’arrestation du Député de Delmas/Tabarre, de réaliser un vetting interne au cours duquel la nationalité de tous les commissaires sera passée au peigne fin avant de les autoriser à se pencher sur les dossiers des membres de l’Exécutif.

 

Dans ses considérations sur la nécessité de faire en sorte que ceux placés au timon des affaires soient au-dessus de tout soupçon, Moïse Jean-Charles a indiqué que le parcours des membres du nouveau cabinet ministériel n’avaient fait l’objet d’aucune étude sérieuse, lors du processus de ratification.

 

Il en a profité pour blâmer la passivité de l’assemblée sénatoriale face aux dérives du pouvoir.

 

« Si les Présidents Aristide ou Préval avaient commis les dérives qu’a déjà accumulées le Président Martelly, il y aurait déjà un lever de boucliers », a fait remarquer le Sénateur en énumérant les attaques du dirigeant haïtien contre la presse et le Parlement.

 

Pour sa part, son collègue Dieuseul Simon Deras a souligné à l’attention de tous les membres de la commission la lourde responsabilité qu’ils endossent en acceptant de participer au contrôle de la nationalité de ceux-là qui nous gouvernent. « Chacun sera sous la surveillance d’un satellite mondial », a averti le représentant du Plateau Central (centre), en présence d’Arnel Bélizaire qui assistait à la séance.

 

La constitution haïtienne, dans la version actuellement en vigueur, interdit la double nationalité et prévoit la destitution du Président de la république, du Premier ministre, des ministres, Sénateurs et Députés s’ils se retrouvent en pareille situation.

 

spp/Radio Kiskeya

6 Responses to “ PANDORA’S BOX ”

  1. Gregoire Baptiste on October 30, 2011 at

    Guys like Lambert and Jean-Charlles must be careful. Although they have tot been jailed it is not because they do not possess guilt.

    Let he who hath no sin cast the first stone….as the Bible says.

    Lambert is suspected of small things like cocaine traffick, murder, theft, kidnap and non-payment of parking tickets.

    Bother Martelly and the committee may destroy themselves

  2. jack peters on October 30, 2011 at

    I would think that Lamothe would be more likely to have a French passport recognizing his closeness to Merceron the ex-Duvalier Finance Minister and member of the French Second Bureau, their CIA. Merceron worked for Willy Lamothe,and his wife ran off with Merceron who then raised Paurent, or so I understand.

  3. Jean Jean on October 30, 2011 at

    Everybody is angering everybody. Criminals have immunity. Law makers are law breakers. Okay, this may get ugly, I mean real ugly. Can anyone predict a plausable outcome out of pure intelectual opinion? I would like to hear more. Wow! Thanks Haitian-truth.

  4. SHEILA on October 31, 2011 at

    Just pass the new constitution and we be fine!

  5. Virginia on October 31, 2011 at

    A murderer like Moise Jean Charles think he can investigate president Martelly,he needs to stop and think again because we have his files plus we do have the others files.I hope they are ready to fight with the people one thing is for sure we will clean up the parlements like it or not it’s going to happen.I have a message for those senators they need to make sure they return their American and their Canadian passport before they start their investigation,bunch of loosers and thugs.

  6. Jean W Philippe on November 1, 2011 at

    SANS L’AIDE DES HAITIENS DU DIASPORA PLUS PREPARES ET PLUS PROFESSIONELS, HAITI N’IRA NUL PART AVEC CE CLAN DE CRIMINELS ET VOLEURS QUI SUPPORTENT LA CORRUPTION ET LE BANDITISME.