Le rapport Beauplan, une contrefaçon « made in Tabarre » pour blanchir Lavalas dans PetroCaribe

October 29, 2017
By `

27/10/2017 17:46:00

Gênés, emmerdés et avilis par la dernière correspondance du sénateur Onodieu Louis dénonçant des manœuvres politiciennes pour détruire certaines personnalités du pays et blanchir des corrompus, les commissaires pro Lavalas de la « commission éthique et anti-corruption », Evalière Beauplan et Nenel Cassy, ont dû faire marche arrière ce jeudi sur leur tentative de publier leur rapport « Made in Tabarre ».

Aristide-Preval-Privert

Rapport, pourquoi faire ? Depuis la recomposition de cette commission, en juin dernier, la République savait déjà à quoi s’attendre et suspectait déjà les velléités malsaines que cachent la reprise de ladite enquête sénatoriale qui avait servi au parvenant d’escalier à Youri Latortue. Le tour de passe-passe entre ce dernier et le poulain de Jean Bertrand Aristide au Sénat, Evalère Beauplan,

à la tête de cette commission se veut, passons pas par quatre chemins pour l’avouer, une flèche pour handicaper le quinquennat du Président Jovenel Moise. Les Lavalas sentent déjà que la volonté et le dynamisme du Chef de l’Etat d’aller à contre-courant des vieilles pratiques des 30 dernières années peuvent garder l’’électorat sur la lignée son équipe en 2022. Qui a peur la démocratie aura peur la démocratie, non ?

IMG_256

Mais au-delà de l’après Jovenel en 2022, il a les écarts des pouvoir Lavalas dans PetroCaribe que des commissaires veulent blanchir à tout prix dont les TRENTE-SEPT MILLIONS DE GOURDES retracées chez Nenel Cassy. Cet aspect du dossier, Youri Latortue ne l’avait pas remarqué en livrant la commission au sénateur Beauplan, faute à ses œillets focalisés sur les prochaines élections présidentielles.

Au courant de l’année 2016, Nenel Cassy avait bénéficié des fonds PetroCaribe plus de TRENTE-SEPT MILLIONS DE GOURDES via son agent Patrick Noramé, responsable du BMPAD à l’époque. C’est le journaliste vedette Garry Pierre Paul Charles qui avait rendu public cette information en juillet dernier. Depuis, Noramé est dans le collimateur de la justice et Nenel Cassy, joint à Beauplan, essaie de jouer la diversion pour empêcher une vraie enquête sur cette affaire.

IMG_256

Le problème de la corruption dans le pays est trop sérieux pour être un jeu de revanchard entre Lavals et Tèt Kale. Assez !

On s’en souvient, en 2005 une commission d’enquête administrative emmenée par Paul Denis avait conclu que plus de DEUX MILLIARDS DE GOURDES ont été volatilisés sous l’administration de Jean Bertrand Aristide, entre 2001 et 2004*. Administration que faisait partie Evalière Beauplan et Nenel Cassy. A ce rapport Paul Denis, aucun suivi n’a été donné et l’impunité. Pour plus de détails ce dossier, consultez ce lien http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2005/08/08/haiti-deux-rapports-revelent-le-systeme-de-corruption-d-aristide_678417_3222.html

Dans notre histoire récente, au lieu de chercher à se munir d’un véritable projet-pays, certains ne font que s’investir dans des quêtes pour se blanchir de leurs « petits désordres » par conscience qu’ils auront droit à la prison quand la justice élèvera la nation. Dans ces quêtes malhonnêtes, on tente souvent de détruire au passage les institutions Républicaine, la jeunesse et d’honnêtes gens du pays.

IMG_256

Une fois pour toute, le problème de la corruption dans le pays doit être posé et traité de manière structurelle. Aucun bond vers la modernité n’est possible pour Haiti sans ce pas vers le respect des institutions, des valeurs républicaines et des principes de droit. Le processus d’éradication de la corruption dans notre système de gouvernance doit fondamentalement supplanter tout type de velléité politicienne ainsi que les personnes des présidents Jovenel, Aristide, Martelly, Préval…

Que la commission Beauplan et le parlement cessent de vilipender l’Etat et laissent à la Cour Supérieur des Comptes, à l’ULCC et à l’UCREF de prendre en main leurs responsabilités dans PetroCaribe. Le pays en a grand besoin.

Béatrice Saint-Hilaire

IMG_256

Comments are closed.