Le mauvais jeu du DG de la PNH

July 18, 2018
By `

JOVENEL GEDEON

Juillet 18, 2018

Au regard des évènements qui se sont déroulés dans le pays, à Port-au-Prince notamment, il convient de se poser une question, tout aussi fondamentale, pour comprendre certains aspects de la crise : la Police Nationale, a-t-elle un Plan de contingence ? Si non, comment cela peut-il être possible ? Dans un pays déjà fragilisé par des luttes de toutes sortes, et où, à chaque fois, les biens et la vie des gens sont mis en péril, comment cela est-il possible que l’institution policière ne détienne pas un Plan de contingence ?

IMG_256

Parce que certaines personnes pourraient bien confirmer l’existence d’un tel plan, alors, pourquoi n’a-t-elle pas été mis en branle, lors des opérations de caste ? Que s’est-il donc passé ? Et comme ici, tout se fait sur la base de la politique, vous allez dire que c’est parce que la PNH ne pouvait pas empêcher les gens de protester de cette façon, parce que cette dernière était le moyen idéal de faire passer leurs revendications ?

Sérieusement ?

IMG_256

Quelle plaisanterie !

Donc, ce qui sous-entend, au-delà des efforts pour la dés-instrumentaliser, ou pour la rendre dynamique et professionnelle, ou encore au-delà de la bonne volonté de ses jeunes policiers et policières qui mettent souvent leur vie en danger au service de leur pays,

IMG_256

la Police nationale peut avoir un Directeur général qui peut choisir de ne pas déployer le Plan de contingence ni réagir aux délits, aux actes de pillage et à l’incendie des biens d’autrui, juste parce qu’il appartient à tel ou tel secteur politique ?

DON KATO FUEL

Non ! Ne confondez pas les choses ! Mettre un Plan de sécurité des vies et des biens, lors de mouvements de protestation, c’est ce que fait un Directeur de Police de tous les pays au monde, au regard de la Loi et sous peine de grandes sanctions prévues par la déontologie policière. Alors, de quel professionnalisme parlons-nous ?

imagescc

AND MY POOR TRADUCTION – COLLINS

In view of the events that have occurred  in the country, and especially Port-au-Prince,  we must ask ourselves an equally fundamental question to understand certain aspects of the crisis.

IMG_256

Does the National Police have any Contingency Plan?

If not, how can this be possible?

In a country already weakened by challenges of all kinds,  where life and property are put at risk, how is it possible that  our police department doesn’t have any Contingency Plan?

Some  people might well confirm the existence of such a plan. Then, why  was not it utilized during the recent crisis?

What happened?

And as here, everything is done on the basis of politics, you are going to say that it is because the HNP could not prevent people from protesting in this way, because the latter was the ideal way of putting forward their demands. ?

Seriously?

IMG_256

What a joke!

So, this implies, beyond efforts to de-instrumentalize, or to make it dynamic and professional, or beyond the goodwill of its young police officers who often put their lives at risk.

pnh dead 1pnh dead

service, the National Police may have a Director General who may choose not to deploy the Contingency Plan or react to the crimes, looting and burning of the property of others, just because HE belongs to a particular political sector?

IMG_256

No !

Do not confuse things!

Putting a Plan for the safety of life and property, during protest movements, is what a Police Director of every country in the world does, under the law and under pain of great sanctions provided by police ethics .

So, what professionalism are we talking about?

image1

Comments are closed.