Le bateau soupçonné d’implication dans une affaire de drogue à Tiburon appartient effectivement Sénateur Joseph Lambert du Sud-Est

July 30, 2011
By `

Douze arrestations effectuées dans le cadre de cette affaire

Publié le mardi 18 septembre 2007

Le bateau qui a fait naufrage le 2 septembre dernier à Tiburon (extrême pointe Sud-Ouest) et qui devait vraisemblablement récupérer une cargaison de drogue amenée par 2 petits avions, appartient effectivement à un sénateur du Sud-Est, selon des sources proches de la justice et du gouvernement s’exprimant sous couvert de l’anonymat.

Alors que le bateau était en difficulté dans la rade de Tiburon, le sénateur en question aurait lancé des S.O.S à la garde côtière haïtienne et à la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), selon les mêmes sources faisant référence à des révélations qu’aurait faites l’un des inculpés.

L’équipage du navire avait pour instruction, sitôt après avoir laissé Tiburon, de prendre la direction des Gonaïves (Artibonite, Nord) où devait s’effectuer le débarquement, aurait précisé le même inculpé.

Une douzaine de personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire. Il s’agit des nommés : Baronnette Pouchon, Fransisque et Giordanie Tracyl, Grand Pierre Gardy, Marjorie et Acéji Eloicis, Ronald Philistin, Joseph Jean Pierre, Dieuseul Bélizaire, Francklin Dorcély, Jean Félix Désir et Miguel Pierre. Ces individus étaient en contact permanent avec au moins un membre de la Police Nationale d’Haïti à Jacmel (Sud-Est).

Le juge d’instruction des Côteaux (Sud), Jacques Saint-Jean, en charge du dossier, avait précisé dans la presse que de la drogue n’avait pas été trouvée sur place. Selon toute vraisemblance, des pépins de dernière minute, dont les problèmes enregistrés au niveau du bateau, expliqueraient que, arrivés sur les lieux, les pilotes des 2 petits avions n’ont pas trouvé leurs correspondants. Désappointés, ils ont alors, en guise de message, placardé des autocollants sur un bâtiment logeant l’antenne d’une compagnie de téléphonie mobile, selon des témoignages.

Le troisième sénateur du Sud-Est, Ricard Pierre (élu sous la bannière de l’Organisation du Peuple en Lutte, OPL) a nié toute implication dans cette affaire. Le sénateur Laurent Féquière Mathurin (LESPWA) garde jusqu’à présent le plus complet mutisme sur le dossier.

Le premier sénateur du Sud-Est, Joseph Lambert (LESPWA), président du Sénat, a pour sa part déclaré avoir la conscience tranquille. Il s’est exprimé de la sorte samedi dernier aux funérailles de son père, Pierre Lambert, dont la mort, dit-il, a été provoquée par des politiciens qui ont malhonnêtement fait courir le bruit qu’il avait été appréhendé en raison de son implication dans une affaire de drogue. [jmd/RK]

4 Responses to “ Le bateau soupçonné d’implication dans une affaire de drogue à Tiburon appartient effectivement Sénateur Joseph Lambert du Sud-Est ”

  1. jack peters on July 30, 2011 at

    I can remember the case.
    It was bizarre, just like Lambert’s involvement with the Port-de-Paix/Desire cocaine fiasco in which he loaned his Senate license plates to cocaine runners, so they would not be stopped at roadblocks.

    This they were on the vehicle that was used by the killers of Monique Pierre. He father, a big drug dealer on La Gonave, was Lambert’s partner. She was his mistress.

    The plates were flown back from Cap Haitian in 30 minutes so Lambert could show them at a press conference.

    He was a dead duck, on the Tiburon deal, until the Senate declared him innocent.

    Sort of like a mass murderer being declared innocent in Washington by our Senate.

    And my associates in the State Department say nothing??

  2. Luckner Sincere on July 30, 2011 at

    I do have recollections of the moments when over a dozen peoples were arrested from the boat. There was something like 700 kilos of cocaine involved and the arrested said they worked for Senator Lambert. He owned the ship. It was a closed case when his fellow senators declared him innocent. This was illegal but no one criticised this and the Americans said nothings.

  3. Gillian Servius on July 30, 2011 at

    Lambert was Ambassador Sanderson’s favorite senator so the Department of State will protect him from harms

  4. Marie Paul on July 30, 2011 at

    HAITI:RAPPORT JUGE D’INSTRUCTION SUR LA COCAINE DE JOSEPH LAMBERT A TIBURON

    RAPPORT JUGE D’INSTRUCTION SUR LA COCAINE DE TIBURON

    6 septembre 2007

    Aux : Responsables de Ministere de la Justice et de la Securite Publique
    De : Me. Jacques Saint Jean, Juge d’Instruction de la Juridiction des Coteaux
    Objet: Rapport sur l’operation menee
     
    Messieurs,

    Je vous presente mes salutations et profite cette occasion pour soumettre a votre direction un rapport sur l’operation menee en date du 2 Septembre 2007 dans la commune de Tiburon (Bompart).

    Dans cette operation je n’ai point trouve de la drogue, mais je fais proceder a l’arrestation de plusieurs personnes et fais maintenir une voiture MITSUBICHI immatriculee 14295# moteur BB7805, type: Pickup, annee 2002, Serie MMPJNK 7402 D 041, Puissance 2500. Cette voiture a ete pilotee par Jean Felix Desir et est retenu au Commissariat aux Coteaux.

    Les personnes arretees sont au nombre de 12 dont:
    1.-Joseph Jean Pierre
    2.-Francisque Trecil
    3.-Grand Pierre Gardy
    4.-Baronette Pouchon
    5.-Ronald Philistin
    6.-Miguel Pierre
    7.-Franklin Dorcely
    8.-Tracil Jordanie
    9.-Jean Felix Desir
    10.-Marjorie Eloicis
    11.-Aceji Eloicis
    12.-Dieuseul Belizaire

    Tous ces inculpes sont nes du cote des Gonaives et de Jacmel.

    Sur le terrain, avant je fais proceder a leur arrestation, ils etaient toujours en contact avec le policier Anold Saint Germain, responsable de la direction de Jacmel.

    Selon les informations recueillies, il y avait deux petits avions qui etaient sur les lieux de Bompart tout pres de la commune de Tiburon.

    L’un de ces avions est de la couleur noir et blanc et l’autre de couleur bleu-blanc et rouge dont chacun a une personne.

    Les deux personnes qui etaient dans ces avions ont mis deux (2) signes (tape couleur de ces avions) aux deux murs de l’enterne de la Digiciel a Bompart attestant qu’ils etaient venus sur les lieux, mais ils n’ont point trouve personne pour recevoir les marchandises.

    Et a la meme heure un petit bateau a fait naufrage sur la zone de Bompart.

    Selon Dieuseul Belizaire l’une des personnes arretees et auditionnees, securite de Joseph Jean Pierre, disant il est sorti aux Gonaives pour la destination de Jacmel, le samedi 1er Septembre 2007 aux fins de dedouaner un bateau a Jacmel.

    Il dit ce bateau appartient au Senateur Joseph Lambert mais sur le titre de bateau est le nom de Joseph Jean Pierre.

    Dieuseul Belizaire a affirme pour le Tribunal que le Senateur Joseph Lambert dit a Joseph Jean Pierre de ne pas debarquer le bateau a Jacmel mais plutot aux Gonaives.

    Il importe de souligner, selon les dires de Dieuseul Belizaire que le Senateur Joseph Lambert a appele Mme Yanick Martin, la marine haitienne, Minustha pour faire leur intervention lorsque ce bateau a fait naufrage dans la rade de Tiburon.

    Pour l’inculpe Joseph Jean Pierre qui a laisse Gonaives pour la direction de Jacmel le samedi 1er Septembre 2007 aux environs de midi, disant le Senateur L╬mbert sait bien que nous sommes sur le terrain et ensuite aller dedouaner un bateau aux Gonaives pour l’agence Altidor( le responsable du dedouannement aux Gonaives.)

    Il convient de souligner pour vous, messieurs les responsables, je n’ai pas de moyen pour faire mon travail, d’ailleurs depuis(3) mois ma voiture est tombee en panne.

    Pour aller sur le terrain, je suis oblige d’utiliser une voiture privee, ce qui n’est pas normal.

    Alors je vous demande de me donner suffisamment de moyens pour me permettre de faire mon travail.

    Dans l’attente, messieurs les responsables, veuillez recevoir mes salutations anticipees tout en ayant une idee de cette operation.

    Suit la signature de:
    Me. Jacques Saint-Jean Av.- Juge d’Instruction de la Juridiction des Coteaux
    Avec le Sceau du Cabinet d’Instruction du Tribunal de Premiere instance des Coteaux