La police interpelle des écoliers en pleine débauche dans un night-club

November 26, 2011
By `

November 25, 2011
Musique, sexe et drogue étaient ce vendredi au menu du programme « After School » au Club Stanley dont le propriétaire a été placé en garde à vue ; la police annonce la fermeture du dancing qui serait un lieu d’orgies sexuelles accessible aux mineurs
Publié le vendredi 25 novembre 2011


Une vingtaine de jeunes écoliers en uniforme ont été brièvement interpellés vendredi en début de soirée suite à une descente policière dans un club de danse du Bois-Verna (centre de Port-au-Prince) dénommé Stanley Club dont le propriétaire a été placé en garde à vue pour organisation d’activités licencieuses et illicites.


L’opération a été conduite par des agents du sous-commissariat du Canapé-Vert au moment où les jeunes participaient à un programme musical hebdomadaire baptisé « After School ».
Si les parents des adolescents ont pu les récupérer un à un, en revanche, le propritétaire du club, Stanley Matteis, a été retenu et soumis à un interrogatoire.


L’inspecteur divisionnaire Joël Casséus, responsable du sous-commissariat, précise que les mineurs interpellés consommaient de l’alcool, fumaient de la marijuana dans l’ambiance torride du Club Stanley où, à la diffusion d’un tube très libertin, les filles, debout sur la pointe des pieds, la tête renversée vers l’avant, soulevaient leurs jupes. Le reste n’était plus qu’une simple formalité pour les garçons invités à se coller à leurs fesses.


Plusieurs centaines d’écoliers participaient à cette énième édition d’After School et seraient pour la plupart partis avant l’arrivée de la police, informent les autorités qui annoncent la fermeture du dancing.

ALSO READ

2 Responses to “ La police interpelle des écoliers en pleine débauche dans un night-club ”

  1. Jean W Philippe on December 6, 2011 at

    BRAVO ! DU BON TRAVAIL.

    Nou kimbe la…

  2. luckner on December 8, 2011 at

    5ans prison pour le poprietaire du club si la justice ap fe travay li .