L’inauguration de la première usine chinoise apporte un millier d’emplois à CODEVI

August 8, 2017
By `

Rien ne semble arrêter le Grupo M qui, ces derniers temps, a le vent en poupe. Le groupe vient de procéder à l’inauguration le mercredi 2 août 2017 de « Everbright Headwear », première usine chinoise de casquettes en dehors de la Chine continentale, à la zone franche de la Compagnie de développement industriel (CODEVI) à Ouanaminthe.

Publié le 2017-08-07 | Le Nouvelliste

Les mouvements de grève et les manifestations pour exiger l’augmentation du salaire minimum à 800 gourdes semblent n’avoir aucune prise sur l’essor de la CODEVI. Cette compagnie, a appris Le Nouvelliste, qui n’a jamais fabriqué des casquettes en dehors de la Chine, va confectionner des casquettes pour les joueurs des grandes ligues notamment la MLB. Fernando Capellan, patron de Grupo M, a informé le journal que les casquettes seraient confectionnées aussi pour les joueurs dominicains. « Les joueurs dominicains porteront des casquettes cousues ici à CODEVI », a déclaré fièrement Fernando Capellan.

« Cette usine va générer entre 500 et 600 emplois rapidement. Si cela marche bien, nous travaillerons pour que cela marche de la sorte, cette quantité pourra atteindre mille emplois », a poursuivi Capellan, faisant remarquer qu’« Everbright Headwear » est une compagnie mondiale qui fabrique la majorité des casquettes produites à travers le monde. A plein rendement, la fabrique produira 3 millions de casquettes au cours de l’année pour 1500 emplois tant haïtiens que dominicains.

Première compagnie de la grande Chine à s’installer en Haïti, « Everbright Headwear » est spécialisée dans la fabrication de casquettes de tous types ( sport, mode) pour différentes marques et pour plusieurs marchés mondiaux. Pour Fernando Capellan, l’implantation de cette compagnie dans son usine à CODEVI est le point de départ pour que d’autres compagnies chinoises viennent en Haïti dépendamment de la bonne fortune qu’elle va connaître ou non. Elle est venue en éclaireur, pourrait-on dire.

Grâce à cet investissement extrêmement important pour Haïti, qui va fournir dans les prochains mois 600 emplois, Fernando Capellan recrute actuellement le personnel de direction, des ingénieurs ainsi que des ouvriers. « La Codevi est partagée entre fierté et satisfaction car elle est en train de continuer à contribuer au développement d’Haïti, à la création d’emplois formels en Haïti pour le bien-être de la population », a fait savoir le patron dominicain.

« Nous croyons en Haïti, nous croyons en la nouvelle administration du président Jovenel Moïse qui est en train d’appuyer fermement l’investissement étranger […] Nous espérons que la tranquillité et la paix continuent avec le nouveau salaire minimum fixé et que les faits malheureux de ces derniers mois ne se reproduisent plus », a déclaré Fernando Capellan, commentant pour Le Nouvelliste l’inauguration de cette nouvelle usine.

Comments are closed.