JUGEMENT DUVALIER, PREVAL, ARISTIDE ET NATIONS UNIES: COMMENT ETABLIR LE REGIME DE LA LOI EN HAITI? PAR STANLEY LUCAS

La democratie etablit un regime de la loi ou les citoyens sont egaux devant les lois etablies dun pays. Dans une democratie les dossiers judiciaire ne peuvent pas etre traites en fonction des contacts ideologiques ou politiques ou de la force de lobby des clients. L’administration de la justice sans comparaison doit traiter l’esemble des citoyens de la meme facon sans parti prix.
En Haiti le gouvernement du President Michel Martelly depuis son arrivee au timon des affaires de l’etat le 14 Mai 2011 travaille a l’etablissement d’un etat de droit. Ce qui a ete refuse aux citoyens d’Haiti depuis la ratification par le peuple et la publication de la constitution du 29 Mars 1987. Pour la premiere fois depuis vingt cinq ans l’equipe Martelly ave la contribution du parlement a installe dans ses fonctions le Conseil Superieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ). C’est un exemple concret des efforts en cours pour reformer la justice haitienne pour la rendre professionnelle et equitable. Mais ces efforts risquent de n’aller nul part si les lobbyistes etrangers en fonction de leur passe corrompus avec certain leaders d’Haiti continuent de solliciter une justice partisane. Depuis leur retour en Haiti les anciens Presidents Jean Claude Duvalier et Jean Betrand Aristide posent un grand defi por le systeme judiciaire haitien voir: http://solutionshaiti.blogspot.com/2011/01/duvalier-returns-to-haiti-merely-pawn.html
C’est un sujet difficile et dangeureux mais il faut l’aborder car il s’agit de l’avenir d’Haiti. Certains diront que je suis fou de poser le probleme. Haiti doit trouver des solutions institutionnelles a ses problemes. Ce n’est pas la MINUSTAH et Amnesty International avec leurs prefeences ideologiques qui aideront Haiti a etablir l’etat de droit. Leur double standard dans le traitement des dossiers judiciaires d’Haiti est une preuve incontestable. Comment voulez-vous que les Nations Unies qui ont contamine Haiti avec le cholera et cause 7000 morts et 800.000 contamines peuvent-ils parler de justice alors qu’ils refusent de reconnaitre leur cupabilite pretextant l’immunite? Comment des lobbyistes comme Brian Concannon et ses allies peuvent parler de justice alors que ce dernier s’est enrichi et est devenu millionaire grace a l’ancien dicateur Jean Betrand Aristide? Quand est-ce que les 7000 morts du cholera des Nations Unies en Haiti trouveront justice? Est-ce que le Dr. Paul Farmer assistant du Secretaire General des Nations Unies peut etre a la fois juge et partie?
C’est a nous haitiens de construire nos institutions. La justice influencee par des interets etrangers particuliers est dangeureuse pour Haiti. Nous ne pouvons pas continuer dans cette spirale de defense des interets indefendables de moun panou. Il faudra finalement etablir des regles de justice que tout le monde devra respecter, riches ou pauvres, chefs ou gouvernes. Cela passe par l’etablissement du regime de la loi ou de l’egalite des citoyens devant la loi. La justice ne peut etre pas un outil ideologique ou un istrument politique partisan. La justice ne peut pas etre non plus un istrument de vengeance. Vengeance de ceux qui ont ete des victimes des regimes qui se sont succedes. Ce sera penible mais il faudra travailler a l’etablissement de l’etat de droit pour donner une chance a Haiti, ses enfants et sa democratie.  Depuis les debarquement a l’aeoport de l’ancien president a vie Jean Claude Duvalier et de l’ancien president Jean Betrand Aristide le debat sur le jugement de ces anciens presidents fait rage. Leurs lobbyistes Haitiens et etrangers iterferent, sabotent et font de leur mieux pour bloquer le travail des juges de la republique. C’est carrement inacceptable!
Jean Claude Duvalier est accuse d’avoir commis des crimes contre des citoyens de la republique qui ont ete executes dirant son regime, voir: http://www.fordi9.com/Pages/Victlist/ListA.htm Duvalier est aussi accuse d’avoir detourne plus de US$600 millions en 14 ans selon le rapport officiel de l’etat haitien ecrit par l’ancien Ministre des Finances Leslie Delatour voir: http://www.scribd.com/doc/47415168/BRH-CORRUPTION-Dossiers-Jean-Claude-Duvalier-15-janvier-1987
Jean Betrand Aristide est accuse d’avoir commis des crimes contre de nombreux citoyens haitiens. Deux listes de citoyens executes par le regime de Jean Betrand Aristide sont disponibles. La premiere a travers une lettre du senateur Irvelt Chery qui demande aux commissaires du gouvernement de prendre les mesures necessaires pour que les victimes trouvent justice, voir: http://www.haitian-truth.org/liste-partielle-des-victimes-et-magouilles-du-lavalas/ et une autre liste plus large icluant l’esemble des regimes lavalas: http://www.haitian-truth.org/les-assassinats-en-haiti-sous-le-regime-de-lavalas-et-de-preval/ Jean Betrand Aristide selon les rapports officiels de l’etat d’Haiti est aussi accuse d’avoir detourne plus de US$350 millions en neuf ans voir: http://www.haitipolicy.org/content/3284.htm En plus, Aristide a travers le pillage du reseau des telecommunications en Haiti a enrichi des personnalites americaines avec des connections politiques. De la compagnie de telecommunication FUSION en 1994-95 jusqu’a IDT Aristide a toujours menace a ces americains de reveler ce qu’il sait s’il n’etait pas proteger. SCe chantage dure plus de quinze ans. Aristide a declare en Haiti que le succes des elections de 2015 aux Etats Unis dependait de la protection qu’il recevrait pour ne pas paraitre devant la justice haitienne. Deux journalistes des Etats Unis Mary’O’Grady du Wall Street Journal et Lucy Komisar une liberale http://www.thekomisarscoop.com/tag/haiti/ ont ecrit en details sur ce dossier de corruption. Selon les fonctionnaires haitiens ces personnalites etrangeres essaient de leur mieux pour faire disparaitre les dossiers les impliquant. Est-ce que ces forces font pression sur la justice haitienne pour empecher le jugement d’Aristide?
Bien qu’il n’existe pas de rapports officiels sur sa corruption le president sortant du 14 Mai 2011, Rene Preval pourrait aussi faire face a des poursuites judicaires, pour la corruption des fonds du petrocaribe, nous utilisons ce lien: http://www.haitian-truth.org/lodeur-des-dollars-de-petrocaribe/ puisque le Nouvelliste a efface sur son site l’article original genant pour l’ancien president Rene Preval http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=&ArticleID=83102 L’ancien President Preval risque aussi d’etre questionne sur l’assassinat de Robert Marcelo, cliquez ici: http://www.haitian-truth.org/ou-est-passe-joseph-robert-francois-marcello-par-pierre-raymond-dumas/ puisque le nouvelliste a aussi fait disparaitre l’article suivant: http://www.lenouvelliste.com/articleforprint.php?PubID=1&ArticleID=82527 Les analystes sont d’accord qu’il sera difficile de questionner l’ancien President Preval sur les citoyens tues et brules a Lalue et sur la route de Bourdon le 7 janvier 2011.
Selon le teledjol haitien Duvalier et Aristide utilisent leurs lobbyistes en Haiti et aux Etats Unies pour echapper a la justice d’Haiti. Ils essaient de beneficier de supports a etranger pour saboter les procedures judiciaires d’Haiti. Duvalier paie l’ancien Congressman Bob Bar, voir: http://stage.newser.com/story/110436/ex-gop-rep-helping-baby-doc-get-his-cash.html Tandis que les supporters de Jean Betrand Aristide sont le Dr. Paul Farmer et son associe Brian Concannon sont ceux identifies par des secteurs de la population haitienne et de la diaspora utilisant leurs positions aux Nations Unies et au sein de leur mission en Haiti la MINUSTAH, leurs contacts politiques aux Etats Unis pour saboter les efforts de la justice Haitienne dans ses efforts pour juger Jean Betrand Aristide. Brian Concannon a travaille longtemps avec Paul Farmer. Cocannon a ete pendant longtemps un lobbyiste de l’ancien President Jean Betrand Aristide qui l’a rendu millionnaire. voir: http://www.haitipolicy.org/Lobbying7.htm Aristide compte aussi sur support du lavalassien Robert (Bob) Maguire qui travaille au Peace Institute et son reseau d’ideologues, pour plus de details voir: http://solutionshaiti.blogspot.com/2011/03/truth-about-aristide-mob-boss-or.html Tandis que Rene Preval fait confiance aux hommes d’affaires haitiens qu’il a faciliter l’enrichissement durant sa presidence.
Selon les victimes et les rapports officiels disponibles de l’etat d’Haiti les anciens presidents Duvalier et Aristide ont causes de grands torts au pays. Je n’ai ni fabrique les victimes, ni les rapports administratifs du gouvernement Haitien sur la corruption de ces anciens presidents. Cette conversation doit etre franche. En tant que peuple nous devons garder notre calme, sans passion, avec sang froid determiner comment allons nous aborder les accusations sur les violations de droits humains et les de detournements de trois anciens presidents de la republique: Jean Claude Duvalier (1971-86). Jean Bertrand Aristide (1991-95 – 2001-04), Rene Preval (1996-2000 – 2006-11). Comment allons-nous garantir que chacun d’eux recoive un traitement equitable devant la justice tout en envoyant un message clair aux futurs presidents d’Haiti? Quel modele suivre? Celui du Perou avec la mise en accusation et l’emprisonnement de l’ancien President Alberto Fujimori? Celui des Phillippines avec le president Joseph Estrada? Du Venezuela avec Andres Perez? De la France ou le juge d’instruction a entame une procedure contre les anciens Presidents Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy? Ou celui de la republique Dominicaine avec Joaquim Balaguer? Faudra-t-il supporter la justice? Devra-t-on discuter au nom de la reconciliation de l’autorite constitutionnelle du President de la republique de donner ou ne pas donner l’amnistie?
En abordant le dossier judiciaire de ces anciens presidents de la republique d’Haiti nous ne devons pas oublier la partie invisible de l’iceberg dont la presence aux abords du pouvoir de la presidence a ete permanente autour de ces trois decennies. Je veux dire il ne faut pas oublier les hommes du groupe de bourdon dans l’ombre qui ont tire les avantages et “assister” les trois presidents dans leur corruption. Le groupe de bourdon est un cartel economique haitien forme de 17 hommes qui controlent 90% des activites economiques d’Haiti et une grande partie des medias. Ils sont les gagnants permanents du systeme et la partie de l’iceberg que la justice n’arrive jamais a toucher. On parle de tout le monde sauf d’eux. Le groupe de bourdon est le gardien de ce systeme feodal qui maintient Haiti dans la pauvrete et le sous developpement politique. Courir seulement apres Duvalier, Aristide, Preval et les corrompus de Lavalas, Lespwa, INITE ect… sans poser la problematique et le role du groupe de bourdon dans le soutien de ces politiques feodales se lave main siye ate. Ces seigneurs feodaux du groupe de bourdon ne peuvent pas etre non plus au dessus de la loi.
Tout accuse est innocent jusqu’a ce qu’il soit reconnu coupable. La justice Haitienne doit faire son travail et c’est la seule facon que notre pays peut commencer a construire un etat democratique. Je suis sur que chacun de ces anciens presidents maintient une base prete a crier Duvalier ou la mort, Preval ou la mort, Aristide ou la mort accompagnes des relais de leurs lobbyistes etrangers bien payes. Mais cela ne doit pas nous faire peur. Cela fait  partie du combat pour l’etablissement du regime de la loi, du combat contre les corrompus et les jusqu’auxboutistes qui empechent la democratie haitienne de fleurir et nos institutions de repondre aux besoins de notre peuple en lieu et place d’un petit groupe. Dans ce combat nous devons aussi faire attention aux organisations de droits humains qui veulent une justice sur une base ideologique, cette formule risque de garantir l’instabilite politique pour Haiti.
La philosophie de gestion du pouvoir par le groupe de bourdon est simple et sans etat d’ame par rapport au pays et ses citoyens: le roi est mort vive le roi! Comme les musiciens de palais une fois le chef-President dechouke ou remplace par des elections ils s’empressent toujours de faciliter l’entree d’un nouveau chef qui defendra leurs interets. Depuis le 14 Mai 2011 ils sont a l’assaut du President Martelly qui jusqu’a present resiste a leur charme mortel. Nous devons nous battre democratiquement pour empecher et bloquer ce jeu macabre du groupe de bourdon dont la repetition au cours des decennies fait des victimes et detruit Haiti. Luttons pour garantir que cette pratique ne soit plus un eternel recommencement. La question centrale pouvons-nous detruire ce systeme feodal qui ensevelit notre pays au niveau economique, social et politique? Pouvons-nous trouver le leadership judiciaire ayant le courage d’affronter ce systeme? C’est ca le pari a gagner pour une Haiti democratique.
Share:

Author: `

1 thought on “JUGEMENT DUVALIER, PREVAL, ARISTIDE ET NATIONS UNIES: COMMENT ETABLIR LE REGIME DE LA LOI EN HAITI? PAR STANLEY LUCAS

  1. Great work by Lucas! However, Statue of Limitations is also an integral part of the rules of law (Etat de droit). We cannot prefer some laws to the detriment of others. Therefore, we are all equal under the law and Jn Claude Duvalier is not excluded from Statue of Limitations. Jn Claude is a Haitian citizen just like everyone else and should not be discriminated against just because his last name is “Duvalier”. That would set a very bad precedent for the Haitian Justice system. No bias! If in his particular case, Statue of limitations law is applicable then let it be. Things are different for Aristide and Preval who must be judged accordingly because they both are not yet protected by that statue. The law is the law whether we like it or not.

Comments are closed.