Jovenel Moïse lance les préliminaires des états généraux sectoriels

November 25, 2017
By `

Au Palais national, le président de la République multiplie les rencontres avec des secteurs clés de la société. Avec les associations syndicales, les différentes confessions religieuses, des organisations paysannes, les associations des patrons de médias, les associations médicales, économistes, entre autres, Jovenel Moïse met les bases des états généraux sectoriels. Le chef de l’État entend rencontrer tous les secteurs avant de lancer les états généraux sectoriels, a fait savoir au Nouvelliste l’un de ses plus proches conseillers.

Aucune date n’est encore arrêtée pour le lancement des états généraux sectoriels longtemps annoncés par le président de la République. Cependant, depuis un certain temps, Jovenel Moïse rencontre au Palais national des représentants de secteurs clés de la société. « Le président les informe sur ses réalisations, sur la caravane et sur le lancement des états généraux. Ce sont donc des rencontres d’information avant les états généraux sectoriels », a fait savoir au Nouvelliste Guichard Doré, conseiller spécial du président de la République.

Selon lui, Jovenel Moïse a déjà rencontré plusieurs groupes organisés de la société comme les médecins, des syndicats, l’Association haïtienne des économistes, la Société haïtienne d’histoire et de géographie, des vodouisants, des protestants, des responsables de l’église catholique, des associations de patrons de médias… « Il va rencontrer d’autres groupes de la société civile. Après quoi, un comité de pilotage avec des personnalités de la société civile et politique sera formé pour les états généraux… », a expliqué Guichard Doré.

Tant que le chef de l’État n’aura pas rencontré au préalable tous les secteurs, il ne pourra pas lancer les états généraux sectoriels, a laissé comprendre Guichard Doré. « Il doit d’abord informer les secteurs. De ce fait, il n’y a pas encore de date arrêtée pour le lancement des étaux généraux sectoriels », a dit le conseiller du chef de l’État dans une interview accordée vendredi soir au Nouvelliste.

Cette semaine, le président de la République s’est entretenu tour à tour au Palais national avec des représentants de la Société haïtienne d’histoire et de géographie ; l’Association des économistes haïtiens ; un groupe de syndicats de transports en commun et une délégation de la Grande Loge d’Ayiti.

Selon un communiqué du Palais national, le chef de l’État entreprend ces rencontres en prélude à la tenue des états généraux sectoriels de la nation. « Depuis son arrivée à la tête du pays, le président de la République n’a cessé de poursuivre des consultations avec les forces vives de la nation, multipliant les contacts et les échanges avec, entre autres, les responsables et les figures de la classe politique haïtienne, les membres de la société civile venus d’horizons divers, les associations de médias », lit-on dans le communiqué.

Parallèlement, des gens critiquent le chef de l’État d’avoir avancé seul et sans consultations sur des questions clés comme la formation du Conseil électoral permanent, la remobilisation des Forces armées d’Haïti, la reconstruction du Palais national, entre autres, pour après vouloir faire des états généraux sectoriels de la nation.

Comments are closed.