HAITI: LE CHEF DE LA POLICE MICHEL-ANGE GEDEON PLANIFIE L’ASSASSINAT DES HOMMES D’AFFAIRES ET DES MEMBRES DU CORPS DIPLOMATIQUE

July 8, 2018
By `

IMG_256

July 8, 2018

GEDEON

Tel que  reçu Le DG de la PNH serait-il de mèche avec les déstabilisateurs du pays ?

L’officialisation dans l’après-midi du vendredi 6 Juillet 2018 de la décision du gouvernement d’ajuster à la hausse le prix des produits pétroliers sur le marché haïtien a occasionné une salve de violences dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans quelques villes du pays. Des barricades de pneus enflammés sont éparpillés un peu partout, bloquant ainsi toute circulation de voitures et de motocyclettes. Des tirs sporadiques sont entendus systématiquement à Delmas et à Pétion-ville où des actes de pillage de magasins et d’autres entreprises privées sont enregistrés depuis ce samedi 7 Juillet.

C’est dans ce contexte fragile et précaire que l’on observe pourtant un mutisme des forces de l’ordre qui semblent ne pas recevoir la moindre instruction de la part de la Direction générale de la Police nationale d’Haïti pour intervenir afin de protéger les biens des citoyens et ramener l’ordre dans les zones en ébullition. Pis est, le Directeur général de l’institution policière, Michel-Ange Gédéon, a ordonné, à travers un avis interne douteux, aux agents du Corps d’intervention et de maintien d’ordre (CIMO) de se consigner dans leur base jusqu’à nouvel ordre. Beaucoup d’observateurs avisés ont exprimé leurs inquiétudes face à une telle disposition du DGPNH alors que la présence policière était plus que nécessaire à travers les rues des zones concernées par la furie de petits groupes de casseurs qui opèrent en toute quiétude en présence d’une police complice.

L’absence quasi-totale des unités spéciales de la PNH dans les foyers de tension semble ne pas être anodine mais participerait de préférence de la volonté du DG Michel-Ange Gédéon qui utilise la montée des prix des carburants comme prétexte fallacieux pour saper les bases du pouvoir du président Jovenel Moïse afin de l’écarter au profit de leur secteur politique du camp lavalas. D’ailleurs, des rumeurs persistantes laissent croire que le DG de la PNH aurait pris part aux côtés d’éléments de l’opposition à des rencontres subversives visant à renverser le président constitutionnel au profit d’un pouvoir provisoire.

Faut-il d’ailleurs rappeler que Michel-Ange Gédéon, originaire des Nippes, qui avait été démis de ses fonctions de Directeur départemental de l’Ouest de l’institution pour manque de résultats, avait été nommé en 2016 par Jovelerme Privert en complicité avec les sénateurs Nenel Cassy, Evalière Beauplan et Youri Latortue. Aujourd’hui, Gédéon ne fait donc que leur renvoyer l’ascenseur en les aidant à obtenir le départ de Jovenel Moise.

Face à cette menace et à ce complot soigneusement ourdi, le chef de l’Etat doit prendre son courage à deux mains pour prendre les décisions qui s’imposent afin de protéger les acquis démocratiques et empêcher aux secteurs politiques obscurs de s’accaparer du pouvoir au profit de leurs intérêts mesquins.

IMG_256

____-__________________________________________________

COMMENT: HAITIAN-TRUTH.ORG

The last 36 hours has seen the culmination of a plotted coup, initiated during the criminally illegal Provisional Presidency of Privert. Privert installed Michel-Ange-Gedeon as Chief of Police with a view to installing a Lavalas government. We have now seen the results of this planning and fear that the additional planned violence will taint Haiti’s reputation forever.

The death of foreign diplomats is unimaginable, but with Gedeon’s control of the PNH anything is possible.

And he is ready for flight to Florida, should things go wrong. He has a $1,000,000 house in Coral Springs where his wife and children are already situated.

With a wage of $1000 one wonders where the $1,000,000 plus large Bank of America accounts came from.

A cynic would believe their source must be criminal.

IMG_256

Leave a Reply