Haïti/Insécurité:Une femme tuée par balles en revenant de la banque

Des individus armés ont tué par balles, ce samedi 9 mars 2019, à Lalue, Gladys DUPONT qui revenait de la banque

Port-au-Prince, le samedi 9 mars 2019.- Vêtue dune robe à fleurs, Gladys DUPONT git dans son sang sur la galerie de son entreprise située au numéro 204 à l’avenue John Brown, Lalue, centre-ville de Port-au-Prince.

Âgée de 56 ans et propriétaire de Christina Fleurs et Décors, Gladys DUPONT a été attaquée, vers midi, ce samedi, par des individus armés après avoir effectué une transaction financière dans une succursale d’une banque commerciale située tout prêt de son entreprise.

Selon les déclarations des membres de sa famille à un reporter de Vant Bèf Info (VBI), Gladys DUPONT s’était présentée, ce matin, dans cette succursale, avec sa fiche de transaction dûment remplie afin de retirer une somme d’argent.

Un employé lui aurait demandé de revenir dans une trentaine de minutes afin de faire cette transaction pour le montant souhaité. Ce qu’elle a fait naïvement. Puis, elle est revenue dans le temps demandé et a effectué le retrait. Après sa sortie de la banque, arrivée devant son entreprise, des individus armés lui ont exigé la somme qu’elle vient de retirer à la banque. Les individus lui ont alors criblé de balles et sont partis avec l’argent.

Au moins quatre douilles ont été remarquées autour de la victime au moment du constat légal dressé par le juge de paix de la section Est de Port-au-Prince, Bed Ford CLAUDE.

Des agents de la Direction centrale de police judiciaire et de la police administrative ont été déployés sur les lieux de l’incident.

Des employés, des voisins et d’autres riverains étaient en larmes devant le corps sans vie de Gladys DUPONT qui s’ajoute sur la liste des victimes de l’insécurité.

Vant Bèf Info

Share:

Author: `

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *