DOMINICAN GENERATED ANTI-HAITIAN ACTIONS

March 13, 2018
By `

Selon les informations reçues  du Maire  de la commune d’Anse à Pitres,et confirmées par plusieurs sources dont le Vice-delegue, il y a depuis ce matin une vive tension au niveau de  la frontière Hatiano-Dominicaine ( Pedernales- Anses  à Pitres )
Les Faits


A l’origine de cette situation tendue un couple dominicain assassiné par un ressortissant haïtien en RD ( Noel Edne)
- En représailles, les dominicains ont bloqué depuis ce matin la frontière et  un ultimatum de 24 hres a été donné a tous ressortissants haïtiens de quitter Pedernales.
- Sans respecter le délai de l’ultimatum les dominicains ont commencé depuis ce matin une « chasse aux haïtiens »    il y a d’après le Maire plusieurs blessés du côté des haïtiens
- Les haïtiens de Anses à Pitres de leur côté ont lancé plusieurs pierres en direction de la RD et brisé plusieurs vitres de véhicules. Ce qui a entraîné des échanges de tirs et de pierres entre haïtiens et dominicains.
Dispositions prises
- le cabinet du Président , la Direction Générale des Affaires étrangères, l’ Ambassade d’Haiti en RD et la DG de la police ont été informés
- Une unité du CIMO et une unité de UDMO/SE ont été dépêchées à Anse à  Pitres afin de sécuriser la population et empêcher tout dérapage
- Interdiction à tous haïtiens de se rendre en RD.
- Les autorités dominicaines ont été contactées par l’ambassade d’Haïti en RD afin de protéger les vies et les biens des ressortissants haïtiens qui se trouvent à Pedernales.
- Les haïtiens qui reviennent de Pedernales sont accueillis par la mairie de Anses à Pittes.
En attendant un retour au calme nous attendons les instructions du MICT.

NB : l’haïtien qui a commis le crime Noël Edne est entre les mains de la PNH et se trouve actuellement au commissariat de Jacmel.

Comments are closed.