BUT WHAT ABOUT THE $198,000,000 THAT DISAPPEARED FROM PETROCARAIBE UNDER PREVAL’S TEAM? Mon opinion sur le Rapport Beauplan

November 11, 2017
By `

Mon opinion sur le Rapport Beauplan

VVV

Check to photo of Senators Don Kato and E. Beauplan announcing results. 2 successful drug dealers, one murderer and 2 guys who have stolen millions – themselves – from PETROCARAIBE and PSUGO

Texte de :  Ronald Saint Louis

Nov 11 2017

index

Comme annoncé, la commission spéciale sénatoriale chargée d’approfondir l’enquête sur la gestion des fonds PetroCaribe a remis son rapport ce vendredi au Président du Sénat de la République pour les suites de la procédure.

Deux anciens premiers ministres et des ex-ministres de l’administration Martelly  sont directement concernés par les accusations de toutes sortes émises par les concepteurs du document qui ont fait un travail de sape, en soufflant le chaud et le froid, pour tenter de protéger certains alliés et d’acculer leurs adversaires politiques. Des noms de ministres qui avaient initialement été cités dans le précédent rapport de Latortue, dont Daniel Dorsainvil (accusé de détourner 22 millions de dollars dans un dossier d’achat d’équipements pour le CNE) et Ronald Beaudin, deux anciens ministres des Finances de Préval, ont été subtilement retirés du rapport Beauplan. Poursuivant son œuvre, la commission Beauplan accuse de concussion et de corruption certains anciens ministres indexés alors que des firmes avec lesquelles les projets incriminés avaient été passés ont été comme par enchantement écartés dans les conclusions du rapport, comme si l’acte de concussion pouvait impliquer une seule partie.

Pire, le nom du président de la République est cité dans le rapport concocté par Beauplan et co. à titre d’ancien propriétaire de COMPHENER S.A. dans une affaire de surfacturation  d’une quantité de 65 lampadaires. Les commissaires lavalas demandent que l’action publique soit mise également en mouvement contre Jovenel Moïse ainsi que trois de ses collaborateurs immédiats, Wilson Laleau (Chef de cabinet), Yves Germain Joseph (Secrétaire général de la Présidence) et Max Roudolph Saint-Albin (Ministre de l’Intérieur) accusés de détournement de fonds publics.

Dans cette optique, il est plus qu’évident qu’il s’agit ici d’un vaste complot ourdi par la commission Beauplan afin de renverser le président Jovenel Moïse, faute de pouvoir parvenir à cette fin à travers les manifestations de rue déclenchées ces derniers mois à travers le pays. En effet, il faut se rappeler que le secrétaire-rapporteur de la commission, le sénateur Onondieu Louis, qui a abandonné le navire, avait ouvertement pointé l’ancien président provisoire Jocelerme Privert comme étant le principal rédacteur du rapport sur la gestion des fonds PetroCaribe. Cela peut expliquer d’ailleurs le fait que le nom de l’ex-directeur du BMPAD en fuite, Patrick Noramé, un protégé de Privert sur lequel pèse un mandat d’arrêt international, n’ait point été mentionné dans le document en dépit du fait que sa gestion calamiteuse des fonds de l’Etat au cours de la transition ait été de notoriété publique.

Comme c’était à prévoir, la publication du rapport de la commission lavalas Beauplan/Nenel Cassy/Don Kato constitue une vaste combine taillée sur mesure tendant à persécuter des adversaires politiques et à neutraliser le Président Jovenel Moïse afin qu’il puisse être contraint à abandonner le pouvoir avant la fin de son quinquennat.

COMMENT:HAITIAN-TRUTH.ORG

The handling of this subject has been truly bizarre, even for Haiti. But then, with the Senate we have, nothing should come as a surprise, especially since this particular commission was totally controlled by Lavalas Senators. Their only mission was to eliminate the effective opposition so they can take power in a way that they couldn’t at the ballot box.

A political philosophy that could only manage 7% at the ballot box has delivered a coup to Haiti’s struggling Democratic Process.

And the Sentinel’s release is headed by a photo of  Lavalas Senators Don Kato and E.Beauplan, both successful drug dealers, and recipients of substantial embezzled Petrocaribe funds. Beauplan filled the Consular Corps with his relatives, friends and mistresses, most of whom carry American passports. Don Kato is credited with participation in the murder of journalist Jacques Roche.

How did it happen that 30 Senators, mostly successful drug dealers, have come to rule the Nation in this way? How could the Senate, as a whole, create a commission made up of Lavalas fanatics, marching to Aristide’s drumbeat? A NARCO STATE!!

And, as a side issue, they take a shot at President Jovenel, tying him to the $116,000 purchase of 65 solar-powered street lights, ( subsequently stolen by Senators and Deputies for us in front of their houses) while ignoring $173,000,000 that disappeared into SOGENOR in questionable circumstances under the criminal contracts signed by Preval.

What about the $198,000,000 Petrocaraibe funding that disappeared under Preval?

The resulting pages should have been printed on absorbent paper so they could be utilized in a biodegradable manner.

TIME TO AMEND THE CONSTITUTION AND DUMP THE SENATE – LONG SUGGESTED BY THE INTERNATIONAL COMMUNITY.

TIME TO FINALLY BRING ARISTIDE TO JUSTICE FOR THE MANY MURDERS ON HIS PERSONAL ORDER.

images

Leave a Reply