Arnel Joseph’s Gang Has Strengthened in Marchand-Dessalines – Added COMMENTARY By Haitian-Truth

Today at 8:34 AM

On Sunday, the gang members associated with Arnel Joseph, the latter who was arrested in the Sud Department on July 22, 2019, marched the streets of Marchand-Dessalines in much larger numbers. “It was a huge crowd. They were heavily armed; weapons that even the police do not have,” explained Frantzy Toussaint, a CASEC (township representative) in the commune, on Radio Majik9.

After the arrest of Joseph, a rival gang came into the town and burned homes. “They reproach the inhabitants of these communities for collaborating with Arnel Joseph and for not denouncing him,” says Frantzy Toussaint, announcing that his home, too, was burned and that he is under serious threats from these men for having denounced their actions in a press conference.

Arnel Joseph’s “gang has been reinforced by men from the Haitian capital,” said Mr. Toussaint. “Before returning to their stronghold, they furrowed almost the entire city without any fear,” reports CASEC coordinator. According to him, the gang would have a new leader named Marc.

No longer able to stick up trucks on the national roads because of constant police presence, the bandits ransom the population of Marchand-Dessalines. “Ti malere yo antrave(The impoverished people are in dire straights),” lamented Mr. Toussaint.


La situation sécuritaire ne s’est pas améliorée à Marchand-Dessalines dans le département de l’Artibonite après l’arrestation du chef de gang Arnel Joseph. « Son gang a été renforcé par des hommes venus de la capitale haïtienne », a indiqué le coordonnateur du Casec, Frantzy Toussaint. Depuis le 22 juillet, date de l’arrestation du chef de gang de Village-de-Dieu à l’hôpital Bonne-Fin à Cavaillon, plus d’une trentaine de maisons ont été incendiées à Poste-Pierrot et à Clerès, une localité située dans la deuxième section communale de Petite-Rivière de l’Artibonite, selon l’élu.

Intervenant à l’émission Panel Magik sur Magik 9, Frantzy Toussaint précise que ces maisons ont été incendiés par les hommes d’un autre gang situé dans la localité de Barrage et qui combattaient Arnel Joseph. « Ils reprochent aux habitants de ces communautés d’avoir collaboré avec Arnel Joseph et de ne l’avoir pas dénoncé », affirme Frantzy Toussaint, faisant savoir qu’il est en train de subir de graves menaces de la part de ces hommes pour avoir dénoncé leurs actions dans une conférence de presse. Frantzy Toussaint, dont la maison a été également incendiée, explique qu’il est obligé de dormir à chaque fois dans un endroit différent pour échapper au courroux des bandits.

Plusieurs personnes ont été tuées à Marchand par ces individus armés, affirme Frantzy Toussaint

Renforcés par d’autres bandits venus de Port-au-Prince, les hommes  d’Arnel ont défilé dimanche dans les rues de Marchand. « C’était une foule immense. Ils étaient lourdement armés ; des armes que même la police ne possède pas. Avant de retourner dans leur fief, à la quatrième section, ils ont sillonné presque toute la ville sans aucune crainte », rapporte le coordonnateur du Casec. Selon lui, le groupe aurait un nouveau chef qui s’appelle Marc.

Ne pouvant plus opérer sur la route nationale à cause de la présence en permanence de la police, ces bandits rançonnent la population de Marchand-Dessalines. « Ti malere yo antrave », a déploré Frantzy Toussaint.

Sur la nationale #2, au niveau de Martissant non plus, le calme n’est pas rétabli après l’arrestation d’Arnel Joseph. Plusieurs personnes ont été tuées dans cette zone de la capitale depuis le 22 juillet. La police a dû y intervenir plusieurs fois pour déjouer des tentatives de détournement de containers de marchandises.

______________________________________________

 

COMMENT: HAITIAN-TRUTH.ORG
It must be remembered that Arnel Joseph was a policeman, and a member of Aristide’s Armee Rouge. He is a formidable threat that haunts President Moise. Jovenel Moise does not have any security force he can depend upon.
The PNH is headed by Aristide activist Gedeon, who was in constant communication with Arnel Joseph over the months.

The PNH is split with 1/3 loyal to Aristide, 1/3 Martelly and many involved with the drug business.

President Moise is their enemy, a general without an army.

Where are the Marines, when we need them?

Share:

Author: `

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *