A la lecture de ceci vous comprendrez ce qui se trame en Haiti avec des hommes de sacs et cordes au Parlement !

June 22, 2011
By `

Le Président Michel Joseph Martelly en lutte contre la corruption et pour le respect de ses promesses électorales.

Décidément le GPR (Groupe des parlementaires pour le Renouveau) est devenu instrument de la réaction.

Nous apprenons de source confidentielle que les difficultés de la ratification du Premier Ministre désigné trouvent leur source dans une affaire de contrat de 379 millions de dollars américains négocié entre le Premier Ministre sortant Jean-Max Bellerive et des firmes dominicaines de construction.

Monsieur Bellerive aurait déjà versé 4 millions de dollars au mois de novembre, il avait promis de verser une autre tranche de 108 millions sous la base d’un contrat de 8 pages soumises par la compagnie dominicaine dans deux semaines.

Daniel Rouzier ayant promis de résilier ce contrat, est déjà dans le collimateur des personnes intéressées par les avantages. Des hélicoptères dominicains ont effectués plusieurs visites à Port-au-Prince avec à leur bord des Sénateurs et Diplomates cherchant à convaincre le nouveau régime haïtien, Rouzier-Martelly de poursuivre l’exécution du contrat empoisonné. Des hommes d’affaire du Groupe dit de Bourdon associé à un secteur mafieux dans l’environnement du Président qui y voit déjà un moyen d’empocher une commission juteuse, ont utilisé 4 millions de dollars pour soudoyer des parlementaires contre le Premier Ministre Désigné. >

Jean Max Bellerive qui est sous le poids du chantage des services d’intelligence dominicaine grâce à une photo compromettante prise dans une chambre d’Hotel de la Republique voisine n’est pas libre dans ses décisions.

INITE-GPR se bat pour conserver le Ministère de l’Agriculture dans le but de cacher la vérité sur les vols d’engrais dans l’Artibonite, les multiples détournement de fonds de l’argent Petrocaribe faits à partir du cette institution.

L’assassinat de Guito Toussaint serait une exécution, une mise en garde contre toute personne disposant d’informations compromettantes sur les fonds détournés sous les régimes passés.

La volonté du Président Michel Martelly d’exiger l’audit de l’administration publique et de traîner devant la justice toute personne coupable de détournement de fonds a créé une alliance entre mafia, corrompus et les compagnies dominicaines cherchant à piller ce qui reste de ressources d’Haiti spécialement l’argent PetroCaribe et fonds de reconstruction. Le Président Martelly fait face à une guerre de basse intensité visant a déstabiliser son régime, l’achat de voitures blindées est un signe qui se prépare à faire face au pire.

La bataille contre la CONTINUITE risque de continuer dans la rue.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti

7 Responses to “ A la lecture de ceci vous comprendrez ce qui se trame en Haiti avec des hommes de sacs et cordes au Parlement ! ”

  1. Jean W Philippe on June 22, 2011 at

    Encore la politique des comediens continue. Les soit-disant Deputes et Senateurs elus pour aider le gouvernment a faire marcher le pays de la situation retrograde dont les anciens regimes l’avait place depuis plus d’une demi-siecle.
    Ces officiels refusent de collaborer ( une differente partie politique) avec les memes aspirations de corruptions et de contrebandes.
    Peut-etre une difference de partie politique mais nous sommes tous des Haitiens. C’est notre point commun. Un seul Drapeau et une seule Nation que nous tous defendons ensemble.
    JE VOUS DEMANDERAIS BIEN MRS LES DEPUTES DE SUPPORTER MR ROUSIER.
    JE LE CONNAIS BIEN… AUCUN DE VOUS N’AURAIT A REGRETTER DU CHOIX.

  2. Jean W Philippe on June 22, 2011 at

    Discussion sur la vente d’emploies par les officiels de l’anciens regime qui sont encore au pouvoir. . .

    Ecrivez-moi avec les details.

  3. Jean W Philippe on June 22, 2011 at

    Souvenir d’un sejour dans La ville de Jeremie.

    Par Jean W. Philippe
    Juin 2011
    En Avril 1965, je travaillais pour l’U.N.I.C.E.F dans la region des Cayes. J’avais recu un transfer d’emploi qui n’etait pas du tout mon choix mais n’etant pas un des favorises de mon patron, Dr Felix Buteau qui avait solicite mon depart pour Jeremie, je m’etais silencieusement soumis. En premiere pensee, je croyais que j’allais etre abandonne dans un milieu ou je ne connaissais personne et déjà me sentais tres malheureux.
    A mon arrive a Jeremie, une melancolie et peur que je ne pouvais pas dechiffrer s’affichaient d’une facon assidue au visage de tous les jeremiens que je croisais dans les rues. Sous peu, il m’etait revele la cause d’une telle affliction.
    Une horreur publique venait d’avoir lieu, au Decembre precedant : L’execution de dix-sept familles honorables, inclus enfants de moins d’une annee d’age, ordre de Francois Duvalier, et mis en action a y croire les rumeurs par Sanette Balmyr, Luc Deroche, Prefet et Colonel Abel Jerome et autres “tontons macoutes” de la region.
    A la suite de mes informations au sujet de ce tragic moment, J’ai souvent garde ma solitude et perdu dans mes pensees, je restais en silence dans mon travail ou dans ma chambre.
    Quelques mois plus tard, il me semblait que pour la premiere fois, je decouvrais vie autour de moi. Je commencais a preter attention a mon entourage et a admirer la vue panoramique de la ville, a me faire des amis , a developer des relations avec les fonctionaires civils et militaires et a m’introduire au cadre varie des intellectuels et artistes locaux.
    Mes aventures devenaient de plus en plus courageux et j’explorais chaque jour de nouvelles experiences: les restaurants, les plages a l’Anse d’Azur, a Buvette , Marfranc et a Mauron et jusqu’aux Abricots ou j’avais cueilli une fleur, une des plus belles que j’ai jamais vue.
    Jeremie a ete fonde en 1756. La ville est place dans le golf de la Gonave, au cote nord du Departement du Sud. Elle est le chef lieu de la Grand Anse avec une population courante d’environ 98.000 habitants
    Elle a donne jour a de grands poetes comme Alexandre Dumas 1762-1806 ,Etzer Vilaire 1872-1951, Jean-Fernand Brierre 1902-1992, Rene Philoctete 1932-1995, Emile Roumer 1903-1988 et Jean Claude Fignole 1941, pour en nommer un echantillon.
    Le massacre de 1964 a beaucoup recule la zone. A la suite de cet evenement deplorable, tout ce qui pouvaient ont laisse la ville et d’autres preparaient une fuite dans le future mais avec une determination definitive. Les consequences de cet abandon n’affectait pas cependant la beaute naturelle environante.
    Sous peu, Jeremie etait devenu ma ville adoptive. Mon alliance avec les jeremiens devenait inseparable.

  4. demokrazi bouda kras on June 23, 2011 at

    Pwoblem nan, seke, nou poko we moun serye nan gouvenman sa a tou.SE apre nou se nou k ap fet la a wi.Moun serye ki te anvi vini Ayiti yo, komanse ap rale bak wi. Mwen pa konnen si nou konprann sa?

    Nou pa mande pouki Peyi Kanada anile anpil pati nan pwogram li ann Ayiti, sitou nan zafe rekonstriksyon an? Lis non moun ke prezidan genyen an pa fe anpil moun k ap reflechi byen kontan nan. Epi, gen le prezidan an pouko konprann twop bagay tou.Mouche sanble,li sou cha kanaval li toujou. Li pa vle pedi fanatik pou bal ;i ka toujou genyen anpil moun.Santiman sa a, toujou nan ke ak lespri prezidan an wi.

    Sanble, nou t ap kouri pou lak epi na l tonbe nan oseyan.Yon oseyan ki pap oseyan pasifik. Men sanble ke se nan oseyan Atlantik wi nou tonbe.Fos mayetik la fo. Gen lre, tout avyon ak bato pral koule nan fon pedi.

    Kakil yo mal fet.
    Prezidan, poze san w tande. Chak fwa ou reyaji, sanble w ap jete lwil sou dife a pi plis. Pa bliye ke san pep la cho.Si pep la pran lari, bagay la pap bon ni pou yo, ni pou oumenm you.Se tout Ayiti ki pral fe fon net net net.

    Komsi, mwen remake ke nou nan yon sitoyasyon denonretou?

    Mwen pa konnen si m konprann sa byen?
    Antouka, mwen ta espere se mwen ki pa byen we oubyen, byen konprann jwet la.

    Ayiti pa kapab tann anko.
    Se moun k ap pase wi.

  5. Richard Douyon on June 23, 2011 at

    Subject: Rationel pour un gouvernement Martelly d’urgence intérimaire

    Nous vivons la douloureuse réalité d’une démocratie parlementaire. Martelly n’a aucune fondation ou soutien au Congrès haïtien.  Même ses propres membres du PR du Congrès ont prie parti avec le GPR. Il doit négocier avec le Congrès pour un nouveau premier ministre. Il n’y a aucune autres façons de s’en sortir.  Pendant ce temps, Martelly aurait nommé par décret présidentiel un gouvernement intérimaire d’urgence avec des ministres par intérim à la manière de la Belgique. Il aurait à gouverner par décrets présidentiels.  Il ferait rapport au Congrès haïtien dans un an, comme prescrit par la constitution haïtienne. Il ne peut pas diriger  un gouvernement d’urgence avec les ministres appartenant  au gouvernement précédent. Ils ont une vision différente et n’ont pas de motivation dans cette lutte. Enfin, il devra consulter avec sa base et le peuple haïtien pour leur approbation de ses programmes, tout au long de ce parcours a la manière d’une « démocratie directe » alors qu’il est entrain de négocier un nouveau premier ministre avec le Congrès. Cette négociation peut prendre un an. Il s’agit la de mon opinion par souci du peuple haïtien et la promotion de la démocratie naissante d’Haïti.  Nous ferons amende, mais il faudra un certain temps. C’est un processus” (a suivre..) comme nous aimons tant le dire aux États-Unis.  La situation aurait pût être pire. Nous n’avons pas une guerre civile sanglante.  Ça va marcher!

  6. eduj on June 25, 2011 at

    the people that surrounds him are equally corrupt. the people need to arm themselves against all oppressors.in order for us free ourselves from corrupt past and present administration we must be willing kill or be killed. remember that freedom it not free at all it is payed for by the blood of patriots. It seems like no one in this country wants to die. for those of you who are averse to bloodshed, May you all live forever

  7. eduj on June 26, 2011 at

    how can you fight corruption when you surround yourself with the corrupt Mayard-Paul family and associates.